AE911 : un sigle satanique ?

AE911 : un sigle satanique ?

Une jeune femme de 28 ans étudiante et titulaire d’un master, a tagué le fameux tableau « La liberté guidant le peuple » exposé au musée du Louvre à Lens. Arrêtée sur-le-champ, elle a été présentée à un expert psychiatre qui l’a déclarée immédiatement pénalement irresponsable et hospitalisée d’office dans un établissement psychiatrique.
Elle a inscrit au feutre, « AE911 » qui désigne l’association « Architecte et Engineers for 9/11 truth ». Cette association, faussement qualifiée de conspirationniste, regroupe 1800 bureaux d’architectes et d’ingénieurs américains qui réclament la réouverture d’une enquête sérieuse sur les dramatiques événements du 11 septembre 2001. Les conclusions de l’enquête de l’administration américaine ne sont tout simplement pas crédibles pour ces professionnels et cautionnent des inepties scientifiques. Entre le geste, éminemment condamnable, de cette étudiante et son enfermement immédiat dans un hôpital psychiatrique, il y a un fossé que la raison n’explique pas. La réactivité exacerbée autour de ce sujet est telle que toute personne, manifestant un doute, est qualifiée de folle et d’irresponsable. Bravant l’opprobre avec mes confrères américains, j’aspire ,comme ingénieur civil diplômé de l’école polytechnique de Zurich, à une enquête véritablement indépendante sur ces événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*