Vol Rio-Paris : Enquête suspecte

Vol Rio-Paris : Enquête suspecte

Après les conclusions du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses ( BEA ) sur le crash de l’avion Rio-Paris, une psychose de l’avion aurait du submerger le monde entier. En effet, le givrage de deux indicateurs de vitesse aurait provoqué la chute en 3 minutes et demi d’un avion qui volait sans problème à une vitesse de croisière de 900 km/h à 10.000 mètres d’altitude ! L’équipage, composé de trois pilotes chevronnés, aurait été incapable de gérer une situation qui n’était pas critique et aurait cédé à la panique ! Qui peut croire à cette invraisemblable version ?
Messieurs les experts, donnez- nous une autre explication, s’il vous plait. Il est évident que la fiabilité de l’avion et de son système de navigation et d’alarme est en cause et que la concurrence féroce entre Airbus et Boeing et les milliers d’emplois en jeu pèsent lourdement sur vos conclusions. Cependant, la Vérité ne devrait-elle pas s’imposer avant toutes considérations économiques ?

Laisser un commentaire