De la concurrence au dumping fiscal

De la concurrence au dumping fiscal

Les habitants de la commune de Saanen ont appris avec plaisir qu’ils allaient payer moins d’impôt grâce à la venue de M. Bertarelli. Ils pourront lui faire une grande fête de bienvenue au palace de Gstaad. Ils pourront acheter la dernière Porsche Cayenne plus puissante que l’ancienne qui ne correspondait pas à l’image traditionnelle de Porsche. Dans le canton de Vaud où M. Bertarelli garde sa résidence « secondaire », les recettes fiscales vont diminuer. Et, avec celles-ci, les subventions aux communes les plus défavorisées. Les taux d’imposition de celles-ci vont donc augmenter et la charge fiscale va peser encore plus sur des foyers dont les revenus sont faibles. On réduira la subvention pour les crèches et les écoles.

A quelques kilomètres, des Richissimes, qui ont vu leurs revenus et leurs fortunes exploser depuis le règne de la finance mondialisée, reçoivent des cadeaux fiscaux par ceux qui érigent en dogme la concurrence fiscale. Ils font preuve d’irresponsabilité devant la dérive d’une société de plus en plus inégalitaire où le mot solidarité n’a plus de sens.

Laisser un commentaire