Brillants médecins et piètres terroristes

Brillants médecins et piètres terroristes

Les dernières tentatives d’attentats en Angleterre ont abondamment alimenté nos médias. Aucun de ceux-ci n’ont émis une moindre réserve sur la version livrée par la police britannique. Comment peut-on croire que huit brillants médecins aient pu fomenter des attentats aussi mal préparés, minables et dignes des Pieds Nickelés?. Une voiture incendiée et deux autres voitures pleines d’explosifs « paraît-il » que leurs propriétaires garent naïvement au bord de la route. Cela suffit pour déclencher une alerte terroriste générale et pointer du doigt le réseau Al-Quaïda. Quelle aubaine pour le nouveau premier ministre Gordon BROWN pour asseoir son autorité et montrer son sang-froid et son engagement dans la lutte contre le « diable ».

Cette mise en scène sert à justifier l’hyper présence policière, le fichage des gens et l’installation de centaine de milliers de caméras de surveillance. A l’évidence, ces tentatives d’attentats sont « fabriquées » par les services britannique pour instaurer un état policier qui défend les « braves gens » des Méchants dans le « meilleur » des mondes où la manipulation n’a plus de limite.

 

Les Traîtres à l’Europe

Les traîtres à l’Europe

Les oppositions et les entraves de l’Angleterre et de la Pologne à l’adoption d’un traité minimaliste pour l’Europe sont scandaleuses. Pour faire échouer l’émergence d’une Europe plus forte et plus unie, ces pays ont utilisé des prétextes ridicules. Les deux « DUPOND » polonais, ont contesté le mode de scrutin et M. BLAIR a combattu la mise en place d’un ministère de politique étrangère européenne. Leurs positions ne s’expliquent que par leur allégeance servile à l’administration américaine. La Pologne accepte d’abriter sur son sol des bases américaines et des prisons de la CIA, participe à la guerre en Irak et privilégie systématiquement, dans ses échanges commerciaux, les Etats-Unis au détriment de l’Europe. L’Angleterre, indéfectible alliée des Etats-Unis, s’oppose à l’indépendance diplomatique de l’Europe. Il est évident que ces blocages résultent d’une perfide pression américaine. Les Etats-Unis craignent l’émancipation de l’Europe qui pourrait porter une ombre à leur hégémonie. Il serait temps que l’Europe sanctionne les traîtres et affirme sa différence vis à vis de la politique arrogante et dangereuse de son allié.