Bizarre, vous avez dit bizarre?

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Deux ans après le drame de Columbia,le retour de la navette Discovery a suscité beaucoup d’inquiétudes. A tel point que la NASA envisage d’abandonner la poursuite de ces vols et de revenir aux techniques des missions Apollo !!! BIZARRE.

L’agence spatiale veut lancer la conquête lunaire en 2020, comme si celle-ci n’avait pas eu lieu, il y a 36 ans !!! BIZZARE. Les préparatifs demanderont une quinzaine d’années alors qu’il n’a fallu que sept années pour passer de la première mission spatiale habitée en 1962 avec John GLENN à l’incroyable et fabuleuse mission APOLLO du 20 juillet 1969. BIZARRE. L’extraordinaire précision et la fiabilité des sept expéditions APPOLO sont une énigme compte tenu du fait que les ingénieurs de l’époque ne disposaient que d’un matériel informatique rudimentaire et que les connaissances en matériaux étaient balbutiantes. BIZARRE. L’extraordinaire technique d’alunissage en douceur n’a jamais été réutilisée. BIZARRE. Et, de la douceur, il en a fallu pour que le module lunaire ( qui ressemble à une machine de TINGUELY) ne subisse pas de dommages à l’alunissage. Et, de la précision, il en fallait pour éviter tous les écueils de la surface lunaire.BIZZARE . La confiance et la décontraction des astronautes étaient telles qu’ils étaient plus préoccupés à jouer au golf sur la lune qu’à implanter une base d’observation ou une station émettrice. BIZARRE. Les acteurs de cette fantastique et mythique épopée sont curieusement restés très discrets. Les rares à s’exprimer, comme ALDRIN ¨dans l’émission de Thierry Ardisson, parlent plus de leur retraite dorée en Floride au bord d’un golf que de leur expérience extraterreste. Comment ne se sont-ils pas sentis les dépositaires d’un message à l’adresse de tous les terriens. BIZARRE.

Et le premier homme à avoir foulé le sol d’une autre terre. Combien de personnes connaissent son nom et son prénom ? Une indication pour son prénom : ce n’est ni Louis, ni Lance ? BIZARRE.

Cette « épopée lunaire » s’inscrit dans une parenthèse de sept ans qui l’a dissocie de l’aventure spatiale et rend incohérent tout lien avec ce qui l’a précédée et ce qui l’a suivie. L ‘analyse des photos prises sur la lune soulève aussi d’innombrables questions auxquelles aucune réponse n’est donnée : Ombres croisées, pellicule qui résiste aux températures, empreintes de pas impossibles, horizon lunaire identique pour des missions différentes, zone d’atterrissage intacte après la pose du module etc…Ces bizzareries nous amènent tout naturellement à nous interroger sur la véracité de cette épopée. Mais la simple évocation d’un quelconque doute nous expose au bûcher de l’Inquisition et pourtant….

Laisser un commentaire